L’arnica, aussi connu scientifiquement sous le nom de Arnica montana est une plante vivace qui pousse à l’état sauvage dans les prairies ou dans certaines zones montagneuses d’Europe et de certaines régions d’Amérique du Nord. Il se caractérise par ses fleurs jaunes, très attrayantes au premier abord. Mais outre ses fleurs, l’arnica est une plante qui possède différentes propriétés curatives pouvant être utilisées pour traiter différentes affections.

Bien que l’arnica puisse être utilisée pour fabriquer différentes préparations médicinales, telles que l’huile ou la teinture extraite de ses fleurs, dans cet article de l’kylosa nous allons expliquer ce qu’elles sont les avantages et les contre-indications du thé à l’arnica

C’est un excellent traitement pour les bleus

Parmi les bienfaits du thé à l’arnica, on trouve de puissants propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui nous aident à réduire l’inflammation dans la zone touchée, car elle peut favoriser une bonne circulation sanguine. En outre, grâce à ses propriétés analgésiques, il peut être utilisé en usage interne et externe (avec l’aide de certains cotons) comme traitement naturel des affections suivantes

  • Souffle : Grâce à sa richesse en acide gallique, caféique et chlorogénique et en d’autres nutriments tels que l’hélicine et le thymol, le thé d’arnica possède de puissantes propriétés analgésiques et anti-inflammatoires qui soulagent la douleur des ecchymoses et préviennent l’apparition d’hématomes.
  • Douleurs et tensions musculaires : soulage la douleur en appliquant des compresses humides de cette infusion sur les zones douloureuses.
  • Entorses : Comme pour les douleurs musculaires, une compresse trempée dans du thé à l’arnica peut soulager la douleur et l’inflammation dans la zone affectée.
  • Polyarthrite rhumatoïde : Ses excellentes propriétés anti-inflammatoires en font un traitement hautement recommandé pour soulager les symptômes de cette maladie.
  • Autres affections et maladies telles que les gelures, les contusions oculaires et le syndrome du canal carpien

Si vous souhaitez obtenir plus de détails et connaître comment utiliser l’arnica comme onguent anti-inflammatoirealors ne manquez pas l’article A quoi sert le gel d’arnica.

Avantages et contre-indications du thé à l'arnica - C'est un excellent traitement des ecchymoses

Aide à réduire la cellulite et les varices

Un autre des propriétés curatives de l’arnica est qu’il contribue à améliorer certains problèmes du système circulatoire s’il est pris à petites doses, car ses propriétés circulatoires et anti-inflammatoires sont très efficaces pour faire circuler le sang à nouveau correctement. C’est pourquoi le thé à l’arnica est utilisé comme traitement pour les problèmes circulatoires tels que les varices, les hématomes et la cellulite.

Pour obtenir cet avantage, vous pouvez l’utiliser de deux façons :

  1. Vous pouvez prendre du thé à l’arnica à petites doses, c’est-à-dire au maximum une fois par jour sans prolonger sa consommation pendant longtemps.
  2. Il peut également être utilisé en externe pour réduire la cellulite et améliorer l’apparence des varices en massant les zones avec l’infusion d’arnica refroidie.

Accélère le processus de cicatrisation des blessures

Un autre avantage du thé d’arnica est que grâce à sa teneur élevée en flavonoïdes, tanins et mucilages, il a propriétés curatives et astringentes qui accélèrent le processus de guérison des blessures, des coupures et de l’acné, et qui protègent et préviennent les zones affectées d’éventuelles infections. Grâce à ces propriétés, il améliore et renforce également notre peau et prévient l’apparition de vergetures.

Il suffit de préparer une infusion de cette plante et, lorsqu’elle est froide, de l’appliquer à l’aide d’une compresse ou d’un coton sur la plaie ou les zones affectées.

Avantages et contre-indications du thé à l'arnica - Accélère le processus de cicatrisation des blessures

C’est un antibiotique naturel

Une autre des propriétés médicinales du thé d’arnica est son pouvoir antibactérienLa teneur du produit en acides caféiques et chlorogéniques en est la raison principale. Grâce à cette propriété antibactérienne, combinée avec d’autres telles que antiseptique et anti-inflammatoire, c’est un bon remède naturel pour le traitement et la guérison de conditions telles que les ulcères, l’eczéma et l’acné.

Le thé à l’arnica peut également être utilisé comme bain de bouche pour le traitement des plaies buccales, des gencives sensibles ou saignantes et/ou de la pyorrhée des dents, car il peut éliminer la présence des bactéries qui sont à l’origine de l’affection et en soulager les symptômes.

Contre-indications du thé à l’arnica

Le thé à l’arnica contient des substances toxiques qui peuvent causer certains effets secondaires tels que des plaies, des douleurs abdominales ou une fausse couche si elles sont prises par voie interne. Il n’est donc pas recommandé de boire du thé à l’arnica sans consultez d’abord votre médecin de la table de chevet.

D’autre part, la usage externe de thé d’arnica non recommandé dans les cas suivants :

  • Les femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les nouveau-nés et les enfants.
  • Peau sensible : contient des pansements qui peuvent provoquer une irritation de la peau.
  • Blessures ouvertes : ne peut être utilisé car il pourrait provoquer une intoxication.
  • Allergie : déconseillé aux personnes allergiques à cette plante ou à la famille des marguerites.
Avantages et contre-indications du thé à l'arnica - Contre-indications du thé à l'arnica

Cet article est simplement informatif, dans kylosa nous n’avons pas le pouvoir de prescrire un quelconque traitement médical ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de problème ou de malaise.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Avantages et contre-indications du thé à l’arnicaNous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Médicaments et compléments.